Ensemble Glissando Stuttgart

ENSEMBLE GLISSANDO STUTTGART : Les trois musiciens professionnels ont débuté en 2018 avec une formation inhabituelle en tant que tuyau secret – entre-temps, ils ont conquis leur public sur de nombreuses scènes et réjouissent les gens avec de la musique de plusieurs siècles. Les arrangements ont été écrits sur mesure pour l’ensemble, car il s’agit de combiner de manière captivante et efficace la brillante harpe dorée d’Émilie Jaulmes (harpiste solo de l’Orchestre philharmonique de Stuttgart) avec la flûte traversière hautement virtuose de Janine Schöllhorn et le trombone de Matthias Nassauer qui l’accompagne discrètement.

Les visiteurs pourront écouter de la musique variée, allant de l’époque baroque à la pop : par exemple, des œuvres d’Antonio Vivaldi, Georg Philipp Telemann, Wolfgang Amadeus Mozart, du grand romantisme, des spirituals et des gospels. Les amateurs d’opéra, de musique sud-américaine et de comédies musicales ne seront pas en reste. Le programme est constamment élargi et tient compte de l’année liturgique pour les concerts dans les églises et de l’événement en question pour les autres occasions.

Sur demande, les concerts d’ENSEMBLE GLISSANDO STUTTGART peuvent être proposés avec une animation. Matthias Nassauer fait découvrir au public les œuvres de l’ensemble à sa manière inimitable. Selon l’occasion, ce musicien scolaire et historien de formation est en mesure d’introduire le programme de manière brève et approfondie, tout en étant divertissant et en racontant de nombreuses anecdotes.

Emilie Jaulmes est née à Grenoble (France). En 1996, elle a commencé ses études de harpe avec le professeur Marielle Nordmann au Conservatoire Supérieur de Paris-CNR et a ensuite étudié au Conservatoire de Rotterdam de 2000 à 2002 avec les professeurs Godelieve Schrama et Sarah O’Brien. Au même moment, elle a reçu 1er prix d’harmonie et de contrepoint au Conservatoire Supérieur de Paris-CNR. En outre, elle a étudié la musicologie à la Sorbonne à Paris et la musique de chambre à Essen avec le professeur Vladimir Mendelsohn. Emilie Jaulmes a été lauréate du concours de musique de chambre d’Arles (France) en 1993 et 1995, elle a reçu le « Dilpoma di Merito » de la « Chiagiana Academia » de Sienne (Italie) en 1996, elle a été lauréate du concours du DAAD en 2004 et elle a été boursière à la Musikhochschule de Detmold en 2004-2006 pour passer son examen de concert. En 2005, elle a remporté le 2e prix du Concours économique allemand. En 2005-2006, Emilie Jaulmes a joué en tant qu’académicienne avec l’Orchestre philharmonique de Munich, après avoir occupé un poste de stagiaire à l’Orchestre symphonique du théâtre de Münster. Depuis la saison 2006/2007, elle est harpe solo à l’Orchestre philharmonique de Stuttgart, avec lequel elle s’est également produite en tant que soliste à plusieurs reprises. Emilie Jaulmes a joué en tant que remplaçante dans des orchestres importants tels que le Mahler-Chamber-Orchestra, le Sinfonieorchester des Hessischen Rundfunks, le SWR-Sinfonieorchester Stuttgart, le Deutsches Symphonie Orchester Berlin et d’autres. En 2008-09, elle a interrompu son activité professionnelle pour étudier à l’Université d’Indiana à Bloomington (USA) avec les professeurs Susann McDonald et Naoko Yoshino grâce à une bourse Fulbright. Elle y est également devenue boursière de l’Indianapolis Matinee.

Janine Schöllhorn (flûte) a joué pendant de nombreuses années dans des orchestres importants tels que le Münchner Rundfunkorchester (BR) et le Münchner Philharmoniker. En tant que remplaçante, elle a joué entre autres avec l’orchestre symphonique de la NDR et l’orchestre symphonique de Bamberg. Elle a donné des concerts en tant que soliste avec le Kurpfälzisches Kammerorchester. Elle a étudié à Stuttgart avec les professeurs Gérard et Kofler. Elle est lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux. Les chemins de Janine Schöllhorn et d’Emilie Jaulmes se sont croisés à l’Orchestre philharmonique de Munich. Les deux musiciennes jouent ensemble depuis plus de 20 ans, notamment régulièrement à la Résidence de Munich. On les a rencontrés dans des festivals internationaux de musique de chambre. Janine Schöllhorn donne de nombreux concerts sous forme de soliste, de musique de chambre et d’orchestre.

Matthias Nassauer a commencé sa formation musicale au sein de l’orchestre de trombones de Betzdorf, sa ville natale du Westerwald, sous la direction de son père. Il a étudié la musique d’orchestre avec les professeurs Schrietter et Wiegräbe et la direction d’orchestre à Karlsruhe et Stuttgart. Il a également obtenu un diplôme d’État en musique scolaire et en histoire à l’université de Mannheim. Il a reçu des bourses, entre autres, de la Konrad-Adenauer-Stiftung. En 2005, il est devenu trombone solo de l’Orchestre philharmonique de Stuttgart et a acquis une grande expérience musicale à ce poste pendant plus de 10 ans. Aujourd’hui, Matthias Nassauer travaille comme musicien de chambre et soliste de concert ainsi que comme chef de chœur et d’orchestre. Matthias Nassauer a notamment présenté des concerts de l’Orchestre philharmonique de Stuttgart. Il a donné des conférences dans le cadre du Studium Generale à l’European School of Film & Design d’Esslingen, au musée de Gerlingen, à la Musikgemeinde de Betzdorf, etc. Il a dirigé à plusieurs reprises la Filarmonica « Oltenia » de Craiova (Roumanie) en tant que chef d’orchestre invité et s’est également produit en tant que soliste au trombone avec cet orchestre.